Le Forum des Gueulards

Forum traitant des Ogres, Orques & Gobelins et Gnoblars à Warhammer Battle
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'éternité pour regretter

Aller en bas 
AuteurMessage
Trotar le Vif
Géant ventripotent
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 36
Localisation : cambrai (Nord)
Armées jouées : orques et gobelins
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: L'éternité pour regretter   Jeu 16 Oct 2014 - 22:58

Bonsoir les gueulards, je poste ici un texte que j'avais écrit pour un concours sur le forum Comtes vampires.
Il s'agit de l'histoire de l'enfant du chaos que j'ai posté ici


L’éternité pour regretter

On ne provoque pas impunément les dieux.
Ashen l’avait toujours su, malgré cela il avait voulu jouer avec le feu, et, en cette sinistre soirée, c’est à celui de Tzeentch qu’il allait se brûler.
Ce meneur, brillant orateur, avait su rallier des milliers d’hommes à sa cause, et le dieu du changement avait largement contribué à son succès. Chaque bataille s’était soldée par une écrasante victoire, et nombreux furent ceux qui rejoignirent ses rangs après avoir entendu ses discours.
Auréolé par tant de triomphes, Ashen avait fini par oublier à qui il devait sa fortune ; et son ambition était devenue démesurée au point qu’il ne cachait plus son désir d’égaler les dieux en exploitant la puissance de Tzeentch pour servir ses propres desseins.

Malgré la victoire de ce jour, un silence de mort régnait sur le campement ; un froid mordant avait écourté les festivités.
Ashen en entrant dans sa yourte fut saisi d’une douleur au ventre insoutenable. Il mit un genou à terre puis contempla les richesses qu’il avait accumulées avec le pressentiment que ce serait la dernière fois, car la mort ce soir serait sa seule compagne.

La sensation des entrailles qui se déchirent fut le début de l’escalade, il sortit du rêve éveillé qu’était devenue sa vie depuis quelques temps. Il se demanda si tout ce luxe, cette débauche, ces excès valaient réellement la peine.

Lorsque sa gorge se mit à enfler au point de ne plus pouvoir émettre le moindre son, il commença à regretter sa conduite. Ses regrets tardifs se confirmèrent lorsque la paralysie le prit. Il se sentit alors prisonnier de son corps, tel le spectateur privilégié de sa propre mise  mort. Il aurait voulu fermer les yeux mais cela lui était impossible à présent, ceux-ci ne lui obéissaient plus, peut être pour qu’il puisse souffrir à loisir la punition divine.

La paralysie et la douleur intense qu’éprouvaient Ashen furent bientôt un sort presque enviable lorsqu’il sentit poindre en lui comme une conscience ; un être distinct se développait en son sein et semblait prendre un malin plaisir à se propager en le rongeant de l’intérieur.
Ashen vit alors tous ses membres se boursoufler, ses jambes et ses pieds enflèrent : ses ongles noircissaient à vue d’œil et suintaient le sang et l’ichor.
Le corps svelte et puissant qui jadis avait été un don du sinistre dieu se distendait horriblement. Des larmes perlèrent au coin de ses yeux lorsque son ventre s’anima de soubresauts semblables au grouillement d’une nuée de serpents.

L’être qu’Ashen sentait s’incarner en lui se déchaîna d’un coup.
Le craquement subtil qu’il entendit s’accompagna d’une douleur indescriptible lorsque ses vertèbres, prises d’une fulgurante croissance sortirent de son dos arrachant par là même chair et peau.
Son bras gauche implosa, il n’en restait que des lambeaux pendants qui à sa plus grande horreur se mirent à se tordre en tous sens avant de s’enrouler autour de ses os, lesquels s’étaient mués en une forme grotesque aux pointes acérées.

Il comprit alors que Tzeentch voulait se délecter d’un macabre spectacle avant de l’achever.
Soudain, sa mâchoire s’ouvrit au point de se décrocher, il comprit pourquoi sa gorge le brûlait tant.
Dans un flot immonde de sang, de bave et des restes de son dernier repas, jaillit alors une myriade de muscles semblables à des tentacules qui, comble de l’horreur, semblaient animés d’une volonté propre.
Ces créatures serpentines au contact de l’air s’entredéchirèrent, puis se régurgitèrent les unes les autres avant de se teinter en beige et de durcir peu à peu, créant ainsi une colonne vertébrale, prolongement de celle d’Ashen.

Le malheureux était alors en proie à une terreur sans nom, le « repentir », le « regret, » ces mots étaient bien faibles pour exprimer ce qu’il ressentait.
Au point où il en était, la mort eût été pour lui un soulagement, une libération que le seigneur du changement semblait peu enclin à lui offrir.

En effet, Tzeentch n’en avait pas fini avec lui :
Ashen vit alors son corps se lever et se diriger lentement vers son miroir, ses paupières s’écarquillèrent et il hurla intérieurement en subissant la vue de son corps atrocement mutilé.
Les tentacules sortant de sa bouche se mirent alors à s’animer comme si elles répondaient à son effroi ; elles s’entrelacèrent afin de former une parodie de visage humain.

Ça y est, il était là : il vit dans le miroir cet être infect qu’il s’était efforcé de contenir, cette présence lancinante qui, depuis le jour de ce fameux pacte avec le démon, lui fournissait tant de pouvoir.
Le regard de la bête fraîchement formée croisa celui d’Ashen puis le fixa.

Ce regard cruel reflétait la satisfaction, le plaisir de voir sa vindicte accomplie, on y sentait même poindre une certaine moquerie lorsque doucement, sans même le moindre bruit, le bras droit se leva, les doigts crochus s’animèrent et le désignèrent d’un air accusateur.
Là Ashen comprit : la bête le pointait, lui… son ingratitude, sa vanité…
Le regard du monstre le pénétra au plus profond de son âme pour y lire ses pensées et se délecter de sa terreur.

Sans un mot le message était passé, Ashen vivra une éternité de repentir, il vivra pour contempler sa propre déchéance, il subira la vue des actes odieux que perpétrera la bête et tout cela il le subira…...en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
betazir
Gueulard au pinceau aiguisé
avatar

Nombre de messages : 2095
Age : 39
Localisation : niort (79)
Armées jouées : fullgobz
Date d'inscription : 24/08/2012

MessageSujet: Re: L'éternité pour regretter   Ven 17 Oct 2014 - 9:18

C'est bien écrit , ça c'est lu tout seul Wink .

La dégénérescence au stade de l'enfant du chaos , et le ressentit du malheureux ayant été peu ou prou traité , c'est une très bonne idée que tu as eu d'exploiter ce terrain là Bravo .

J'espère que tu leurs à mis une toise à ces maudits adeptes d'infusion sanguine avec ton oeuvre scratch

Cordialement @+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trotar le Vif
Géant ventripotent
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 36
Localisation : cambrai (Nord)
Armées jouées : orques et gobelins
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: L'éternité pour regretter   Sam 18 Oct 2014 - 22:55

Merci Betazir!
Pour chaque perso que je créerai je ferai un récit, ça m'éclate Smile , et imaginer un fluff m'aide à ajouter des détails et du mordant à la fig.
Ici, en l'occurence ça se prétait bien au thème du concours alors je me suis lancé... Smile
Après si t'aime les récits assez sombres, va voir sur le forum WHCV, il y en a des vraiment sympas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomasking
Géant ventripotent
avatar

Nombre de messages : 1084
Age : 24
Localisation : Rouen
Armées jouées : Ogre
Date d'inscription : 13/10/2012

MessageSujet: Re: L'éternité pour regretter   Dim 19 Oct 2014 - 8:17

Salut Trotar!
j'aime beaucoup ce récit! C'est riche en descriptions sans être lourdingue et on s'imagine très bien à la place du "malheureux"

MAIS: à mon avis tu es trop vite parti sur le mode des regrets: quand Ashen commence à souffrir, on a l'impression qu'il sait déjà ce qui arrive. Pensif
Je crois que je serais plus parti sur de l'incompréhension au début: pourquoi a-t'il mal? qu'est ce qu'il a bien pu faire pour mériter ça?
ET TILT, la lumière se fait dans son esprit: il sait!

Sinon, deuxième idée pour qu'il comprenne: je l'aurais bien vu se regardant dans le miroir, l'image se brouille, et il voit son "double" démoniaque (tu vois le genre: image toute brouillée, visage hideux;, etc) qui le transperce du regard en lançant une phrase du genre "Paye ta dette". Et ça aurait fait un joli renvoi à la scène finale où il se contemple sous sa forme de bête.

Mais mise à part l'entrée qui est POUR MOI, un peu rapide, le reste est vraiment très bon Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Trotar le Vif
Géant ventripotent
avatar

Nombre de messages : 718
Age : 36
Localisation : cambrai (Nord)
Armées jouées : orques et gobelins
Date d'inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: L'éternité pour regretter   Ven 31 Oct 2014 - 8:22

Merci pour le com' Roi Thomas Smile
Pour ta première remarque, sur l'incompréhension, je voulais justement que le perso soit résigné dans le sens où il sait qu'il a abusé de la patience du démon, et qu'il paiera un jour ou l'autre.
Pour ta deuxième idée, oui ça aurait pu être pas mal, j'avoue que la limite de taille de texte ne pas pas aidé, et que j'ai un peu expédié certaines parties (à la base, je voulais plus expliquer son histoire et comment il en était venu à vendre son âme à un démon).

en tous cas content que ça t'ai plu

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grumf
Tacticien verdâtre sur sanglier
avatar

Nombre de messages : 8150
Age : 47
Localisation : orleans
Armées jouées : orques ogres (25000 points)
Date d'inscription : 10/04/2006

MessageSujet: Re: L'éternité pour regretter   Ven 31 Oct 2014 - 18:51

Grumf
le texte est fluide et super agréable à lire
bravo, tu nous avait caché ton don de narration Bravo
amicalement grumf

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éternité pour regretter   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éternité pour regretter
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Gueulards :: Warhammer :: Background, récits, dessins-
Sauter vers: